Interrogé par RFI sur l’avenir qu’il voit en Samuel Eto’o Fils qui vient d’annoncer sa retraite , le président de la Fédération Camerounaise de Football  Seidou Mbombo Njoya a répondu: A la Fédération, nous souhaitons qu’il continue à œuvrer pour le développement du football camerounais. Il avait pris fait et cause pour notre projet, qu’il a soutenu et soutient encore. Nous sommes très honorés d’avoir un tel ambassadeur à notre disposition. Nous souhaitons qu’aujourd’hui, avec le temps libre qu’il a sa disposition, qu’il se consacrera davantage au développement du football dans son pays.

L’information  est donc lâchée . Samuel Eto’o travaillait officiellement comme ambassadeur de la FECAFOOT alors qu’il était encore un joueur en activité. C’est d’ailleurs lui qui a choisi Clarence Seedorf et Patrick Kluivert comme sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun. C’est aussi lui qui a porté Seidou Mbombo Njoya à la présidence de la FECAFOOT. Et ce n’est qu’un retour d’ascenseur.

En réalité, Samuel Eto’o n’est pas seulement ambassadeur, il est le patron du football camerounais. Lors de la CAN en Égypte, le président de la Fécafoot quittait le quartier général des Lions Indomptables  à Ismaila, pour aller prendre les instructions au Caire à Mariott Hôtel où logeait Samuel Eto’o Fils. Les deux amis s’entretenaient  lors d’un petit déjeuner.

On a vu Samuel Eto’o venir dans la tanière des Lions s’entretenir avec les joueurs alors que le ministre des Sports Mouelle Ekambi y était formellement interdit. Avec le fiasco des Lions Indomptables et le limogeage du staff, on croyait que Samuel Eto’o allait perdre son emprise sur le football camerounais. Il revient de plus belle.

source:https://www.coupsfrancs.com/samuel-etoo-nomme-ambassadeur/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here