ALI BONGO EST IL VRAIMENT MORT? VOICI LES DETAILS QUI PLANENT AUTOUR DE SON PRÉSUMÉ DÉCÈS

0

Jean Remy Yama, l’homme qui a solennellement déclaré que le président Ali Bongo est mort, était invité, vendredi 19 juillet, du journal Afrique de TV5 Monde. Curieuse coïncidence, ce jour-là, on voyait le chef d’État déclaré mort visiter le nouveau musée des Arts et Traditions. La veille, il avait déjà présidé un conseil des ministres.

Interrogé pour la première fois sur la signification qu’il donne à son propos le 2 juillet dernier selon lequel :« Dynamique unitaire a l’intime conviction qu’Ali Bongo est mort. Il n’existe plus », Jean Remy Yama a affirmé qu’il ne s’agit pas d’une déclaration de décès faite par un officiel ou par la famille. Le président de Dynamique unitaire a déclaré  qu’il s’agit d’une série de questions sur le silence du palais présidentiel suite aux nombreuses demandes d’audience déposées par sa coalition qui désire rencontrer le chef de l’Etat pour négocier directement avec lui.

Invité de l’émission sur Africa Radio (ex-Africa n°1), Jean Rémy Yama explique :  » nous ne faisons que donner notre intime conviction face à une disparition. Si vous connaissez quelqu’un que vous avez perdu de vue, que vous ne voyez ou ne rencontrez plus… vous êtes en droit d’avoir l’intime conviction que cette personne n’existe plus. C’est ce que pensent actuellement les Gabonais. Ce qui se passe actuellement au Gabon, c’est de l’enfumage. »

« Déjà, l’apparition [ du président Ali Bongo] à Libreville se fait dans un véhicule où il ne parle pas. Nous appelons cela une apparition furtive, qui peut être l’œuvre d’un sosie. Ensuite, quand il s’agit de rencontrer les chefs d’Etat, il y a un autre paradoxe. C’est que la conférence de presse donnée par les chefs d’Etat reçus à Libreville, le président Ali Bongo n’est pas présent. Il n’y a pas un seul journaliste gabonais ou étranger qui peut, depuis le 24 octobre 2018, affirmer qu’il a rencontré Ali Bongo et l’a interviewé. Par conséquent, il y a un doute qui s’installe. Et ce doute a permis à Dynamique de franchir un pallier et d’affirmer qu’Ali Bongo est mort. Dans ce cas, le plus simple aurait été qu’Ali Bongo reçoive Dynamique unitaire en audience, ou que lui-même vienne déclarer publiquement qu’il n’est pas mort. » a poursuivi  Jean Remy Yama .

Après avoir regretté la répression syndicale qui a suivi ses propos, Jean Remy Yama s’est tout de même réjoui  de la libération de ses camarades vendredi soir après une semaine  de garde à vue à la police judiciaire.

Victime d’un accident vasculaire cérébral le 24 octobre dernier, Ali Bongo Ondimba est présentement à son poste au palais présidentiel de Libreville après une longue convalescence à Rabat au Maroc. Mais sa capacité à gouverner continue à faire débat .

SOURCE:https://www.coupsfrancs.com/il-persiste-et-signe-ali-bongo-est-mort/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here