Ce qui se susurrait déjà dans les coulisses du ministère français de l´Europe et des affaires étrangères depuis fin mars 2019 est désormais officiel: » M. Christophe GUILHOU, conseiller des affaires étrangères hors classe, est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République du Cameroun en remplacement de M. Gilles THIBAULT appelé à d’autres fonctions », indique le JORF n°0144 du 23 juin 2019.

Au départ, l´information avait été rendue publique par « La Lettre du Continent » dans son édition N° 797 du 27 mars 2019, largement reprise par de nombreux médias nationaux et internationaux sans que ni Paris, ni Yaoundé ne l´infirme ou confirme. Voici que le décret du président Emmanuel Macron du 21 juin 2019 vient mettre fin à quatre mois de silence (in)justifié, de suspense.


Ainsi, après trois années passées au Cameroun, l´ambassadeur Gilles Thibaut va devoir passer la main à son compatriote Christophe Guilhou, 56 ans, un très proche du président Emmanuel Macron, qui vient tout droit de Djibouti où il était en poste depuis 2016. Même si les raisons du départ de l´ambassadeur Gilles Thibaut restent encore inconnues, son départ du Cameroun est perçu comme un limogeage pour « faute professionnelle », indique notre confrère béninois beninwebtv.com.
« Faute professionnelle »

En effet, camer.be il révèle que  » c’est la fuite des confidences du chef de l’Etat qui ont été relayées par certains médias qui en est la raison principale. Alors que le Président Paul Biya lui aurait confié son plan secret pour se faire remplacer par son propre fils, le diplomate n’a pas pu garder l’information secrète. La presse camerounaise l’a abondamment relayée. Ce qui n’aurait pas plu au Chef de l’Etat. Paul Biya pourrait souhaiter son départ pour ce que d’aucuns appellent « faute professionnelle« .

D´autres sources indiquent aussi que l´ambassadeur sortant n´était plus en odeur de sainteté avec le régime de Yaoundé après avoir pourtant vécu un parfait idylle avec le président Biya, dont il était « le Conseiller spécial le plus écouté ». Puis subitement, ses accointances avec certains medias et membres de la société civile hostiles au régime, ainsi qu´avec quelques membres de l´opposition commençaient à agacer le régime de Yaoundé jusqu´à distendre les relations avec les deux hautes personnalités. Et comme pour se dire au revoir, Gilles Thibaut avait été reçu le 11 avril dernier en audience par le président Paul Biya au lendemain de sa tournée à l’intérieur du pays.

L´homme qui prend donc ses fonctions au plateau Atemengue, siège de l´ambassade de France à Yaoundé, n´est pas seulement un diplomate de carrière, mais il est aussi un expert en Démocratie, droits de l´homme et en Paix. Une casquette qu´il fera sûrement valoir au Cameroun.

Ancien fonctionnaire du service Afrique de la Direction des Affaires étrangères de l’ONU nanti d´une solide expérience de Directeur de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme de l’Organisation internationale de la Francophonie qu´il mettra assurément à la disposition de son nouveau pays d´accueil afin de l´aider à peaufiner sa démocratie et à rétablir la paix perturbée depuis 2016 avec la crise du NoSo, ainsi qu´à attirer l´attention de tous face aux nombreuses violation des droits de l’homme très faiblement sanctionnées par le gouvernement du Cameroun.

source:https://www.237online.com/ambassade-de-france-au-cameroun-voici-pourquoi-lambassadeur-gilles-thibault-a-ete-limoge/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here