A 35 ans, le footballeur ivoirien Didier Drogba prépare sa reconversion. L’ancien attaquant de Chelsea, qui joue actuellement dans le club turc de Galatasaray a choisi les mines d’or. Depuis mardi soir, son groupe Didier Drogba est officiellement propriétaire de 5% de la Société des Mines d’Ity, des parts cédées par l’Etat de Côte d’Ivoire dans le cadre d’une privatisation partielle. Le montant de la transaction n’a pas été donné. « Je suis content d’avoir signé avec l’Etat, c’est un geste fort, a commenté le joueur dont les propos sont rapportés par l’AFP. Je pense qu’il faut montrer le chemin aux Ivoiriens. »

En 2010, le « Time » a fait de Didier Drogba l’une des 100 personnalités les plus influentes dans le monde aux côtés de Bill Clinton et de Barack Obama, notamment en raison du statut acquis par le capitaine de l’équipe des Eléphants de Côte d’Ivoire dans son pays. Et le gouvernement était à la recherche d’investisseurs privés ivoiriens afin de réaliser des « investissements d’envergure ». La Côte d’Ivoire, qui est le premier producteur mondial de cacao, a peu exploité ses richesses minières, gazières et pétrolières pendant les années de crise économique et politique. L’activité minière représente au mieux 5% du PIB, selon le ministère des Mines. Mais le président Alassane Ouattara veut aujourd’hui faire du pays un grand marché énergétique et minier en Afrique sub-saharienne.

En juin 2013, Reuters puis Bloomberg qui ont révélé cet investissement du footballeur dans les mines d’or ivoiriennes, indiquaient que la Côte d’Ivoire avait vendu une partie de ses actifs dans la mine d’Ity à un groupe incluant la société minière La Mancha , la société de Didier Drogba et d’autres investisseurs privés. La Mancha contrôle désormais 55% de la mine, contre 45,9% auparavant, l’Etat ivoirien 35 % et les investisseurs privés le reste, précisait alors Bruno Kone, porte-parole du gouvernement.

Source: LESECHOS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here