Cameroun : Voici pourquoi Maurice Kamto entend poursuivre la contestation du hold-up électoral

0

Condamnés le 28 janvier 2019 à la suite de la marche blanche non autorisée visant à contester les résultats de la présidentielle du 7 octobre 2018, les militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun ont été libérés le 4 octobre 2019 après une décision du président de la République Paul Biya.

Maurice Kamto, président national du MRC

Alors que l’opinion publique nationale appelle les cadres de ce parti à se concentrer sur les prochaines échéances électorales et à repenser son avenir, le président national de cette formation politique, Maurice Kamto a commis un communiqué en date du 5 octobre dans lequel il indique qu’ils (militants du MRC) « sont dans l’obligation de maintenir et d’accentuer dans les formes et modalités qui seront communiquées ultérieurement ».

Dans le même communiqué, Maurice Kamto invite tous « les militants et sympathisants du MRC et tous les Camerounais soucieux de l’avenir du pays à rester mobiliser »

Lebledparle.com vous propose dans son intégralité, le communiqué de 5 pages signé du professeur Maurice Kamto, président national du MRC.

FB_IMG_1570695746581.jpg

FB_IMG_1570695750572.jpg

FB_IMG_1570695753525.jpg

FB_IMG_1570695757056.jpg

FB_IMG_1570695762871.jpg

source:https://www.lebledparle.com/actu/politique/1109639-cameroun-le-mrc-entend-poursuivre-la-contestation-du-hold-up-electoral

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here