Même sans l’onction de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le médicament malgache gagne du terrain sur le continent. Après la Guinée équatoriale en Afrique centrale, c’est le Congo qui décide d’adopter le Covid-Organics pour endiguer le nouveau coronavirus.

Le Congo enregistre jusqu‘à ce jour 229 cas d’infection au COVID-19, dont 9 mortels et 25 guérisons. Le président Denis Sassou Nguesso, a annoncé jeudi soir la prolongation jusqu’au 15 mai du confinement pour enrayer la propagation du coronavirus. Le pays était initialement en confinement total depuis le 31 mars jusqu’au 30 avril. Le gouvernement envisage un plan de déconfinement progressif à partir du 16 mai au cas où les mesures de prévention actuelle se révélaient encourageantes. Et dans cette quête d’une solution efficace pour enrayer la maladie, le pays explore aussi la piste malgache.

Au cours d’une séance de travail par visioconférence avec les présidents malgache Andry Rajoelina et Umaro Sissoco Embalo de la Guinée-Bissau, le président congolais Denis Sassou Nguesso a décidé d’adopter la tisane de la Grande Île. L’information a été relayée ce jour par le ministre de la Communication Thierry Moungala sur son compte Twitter. Une cargaison du Covid-Organics sera d’ailleurs envoyée sur le sol congolais.

Mercredi dernier, c’est le gouvernement équato-guinéen du côté de la sous-région Afrique centrale qui avait reçu 11 500 doses du précieux remède. Une cargaison composée de 10 000 doses de traitements prétendument préventifs et de 1 500 doses de traitements curatifs.

En Afrique de l’Ouest par contre, ce remède semble avoir du succès. Près de 15 pays recevront cette tisane qui a été lancée le 20 avril 2020. Il s’agit entre autre du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’ivoire, du Ghana, de la Guinée, du Liberia, du Mali, du Togo, du Niger, de la Sierra Leone, de la Gambie, du Nigeria, du Cap-Vert, du Sénégal et de la Guinée Bissau. Le président Umaro Sissoco Embalo de la Guinée-Bissau se chargera de la distribution du Covid-Organics dans la zone Cédéao. Le pays a reçu d’Antananarivo une importante quantité de ce « médicament miracle ».

Le Covid-Organics est un remède traditionnel amélioré composé d’Artemisia et de plantes médicinales Malagasy suite aux études scientifiques de l’IMRA (Institut Malagasy de Recherche Appliquée). Présenté sous forme d’une tisane, ce remède est censé avoir des effets préventifs et curatifs sur le Covid-19 d’après la présidence malgache. Pour l’heure, l’OMS émet des réserves quant à sa consommation.

Avec AfricaNews.com

Source: visionguinee.com

Laisser un commentaire