COUP DE TONNERRE : VOICI POURQUOI LA JUSTICE OBLIGE ALI BONGO À SE PRÉSENTER À LA BARRE

0

Le procès sur la santé d’Ali Bongo, voulu par le mouvement citoyen « Appel à Agir », aura bien lieu ce mois d’août. Alors que le procès en appel devait avoir lieu le 15 puis le 29 juillet derniers, les avocats d’Ali Bongo avaient introduit une requête en annulation auprès de la Cour d’appel de Libreville. Statuant sur celle-ci ce lundi, la cour présidée par Paulette Ayo Mba a débouté Ali Bongo et ses avocats. Les invitant ainsi au procès de fond programmé cette fois encore pour le 26 août.

Le mouvement Appel à Agir continue son bras de fer judiciaire contre Ali Bongo. Le procès à moult rebondissements s’est de nouveau penché ce lundi sur la requête en annulation introduite au forceps par les conseils d’Ali Bongo. En effet, convoqué par la justice le 29 juillet dernier, Ali Bongo avait même fait saisir la cour de cassation pour contraindre la cour d’appel de se dessaisir de la requête des plaignants.

C’est celle-ci qui a fait l’objet du procès préliminaire convoqué à nouveau ce lundi. A l’issue de l’audience du jour, la cour d’appel a ainsi débouté Ali Bongo de sa requête en annulation de la procédure actuelle. Il y aura bel et bien un procès sur le fond dans cette épineuse affaire où le président gabonais semble user de tous les leviers judiciaires pour que son état de santé ne soit pas expertisée par des médecins indépendants, comme le souhaite depuis des mois le collectif citoyen qui ne lâche pas prise.

Selon l’un des 10 plaignants de ce collectif, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, « Ali Bongo avait voulu que ce procès n’ait jamais lieu. Il est allé jusqu’à saisir la Cour de cassation. Mais la décision de ce jour vient de démontrer qu’il ne faut jamais désespérer de rien. Les Gabonais désespèrent de leur justice et à raison ». Et d’ajouter : « les gabonais ont un triste souvenir de la présidente actuelle de la Cour d’appel. Ils étaient nombreux à nous dire que ça ne servait à rein de faire ce que nous faisions. Cette dame vient nous faire la démonstration qu’un être humain peut revenir à la raison à tout moment ».

 Une manche de gagnée donc pour Appel à Agir qui vient ainsi de contraindre Ali Bongo et ses avocats à un duel judiciaire qui devrait avoir lieu ce 26 août, si un autre subvertuge judiciaire ne vient à nouveau tenter de bloquer la procédure. Rappelons que le Collectif réclame une expertise médicale indépendante sur la santé d’Ali Bongo afin de contraindre les institutions compétentes à faire déclarer la vacance de pouvoir. Ce, après l’important accident vasculaire cérébral dont a été victime Ali Bongo le 24 octobre dernier lors d’un voyage à Riyad en Arabie Saoudite.

Affaire à suivre…

Source : https://www.coupsfrancs.com/coup-de-tonnerre-la-justice-oblige-ali-bongo-a-se-presenter-a-la-barre/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here