Décès de Dj Arafat : Enfin Le médecin fait des révélations sur ce qui s’est passé à la clinique

0

Victime d’un accident de moto sur la rue de l’ambassade de Chine en Côte d’Ivoire, le patron de la Yorogang n’a pas pu résister à ses blessures.

Selon les autorités ivoiriennes, tout aurait été mis en œuvre pour sauver l’artiste. Mais c’était trop grave : « L’artiste serait arrivé à la polyclinique des Deux-Plateaux dans un état presque désespéré. Et il aurait finalement succombé à ses blessures vers 1heure du matin », indique le média ivoirien Abidjanshow.

« Le Daïshikan aurait eu une grosse fracture de la voûte crânienne et une embarrure cérébrale qui l’ont plongé dans un coma de stade 3 avec une hémorragie cérébrale massive. Ce qui aurait irréversiblement engendré le décès cérébral à 1 h du matin. Ce constat serait celui des réanimateurs et neurochirurgiens qui se seraient occupés de l’artiste après son accident », révèle notre confrère.

Abidjanshow renseigne qu’il fallait respecter l’ordre pour annoncer le décès vu l’implication des autorités. C’est ainsi que le ministre Hamed Bakayoko s’est rendu à la clinique en compagnie de celui de la Culture et de la Francophonie, Mauris Kouakou Bandama pour constater les faits et porter la nouvelle aux parents et à la nation. C’est ce qui a été d’ailleurs fait.

Le commandant Barracuda quitte la scène en faisant ce qu’il savait, et aimait bien faire : La moto.

source https://www.lebledparle.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here