Diam`s revient sur sa conversion à l`Islam: voici les détails

0

Depuis l’arrêt de sa carrière de rappeuse, Diam’s, qui a décidé de se retirer du devant de la scène, ne s’est que très peu de fois exprimée publiquement. C’est donc avec surprise que les fans de la « Boulette » ont découvert que Mélanie Georgiades, de son vrai nom, avait accordé une interview à Arab News, juste avant son pèlerinage à La Mecque. Succès, dépression, foi, voile… La jeune femme se livre à cœur ouvert.

« C’est mon deuxième Hajj mais cette fois, je viens avec un état d’esprit différent (…). Je comprends plus maintenant la signification des rites et des étapes de ce voyage. Ce sera une expérience encore plus spirituelle qu’avant, Inch’allah », s’est confiée, sourire aux lèvres, Diam’s avant d’effectuer son second péleriapèlerinagenge à La Mecque début août. Interrogée par Arab News, celle qui a pourtant tiré un trait sur son passé médiatique, a accepté d’évoquer ses années de gloire, mais aussi sa détresse, sa conversation… Et comment cette dernière a interpellé les Français.

Publicités

Vitaa se confie sur la descente aux enfers de Diam’s, « Je l’ai vue devenir malheureuse »
Alors que tout semble sourire à Vitaa, la chanteuse a accepté de se confier sur la dureté de sa profession. Des conditions parfois difficiles à vivre qui ont eu raison de son amie Diam’s.
« je me demandais pourquoi j’étais sur cette terre »

Si Diam’s n’a jamais caché éprouver une mélancolie certaine, la rappeuse assure être aujourd’hui en paix avec elle-même, et ce, grâce à l’Islam. « Je recherchais de la joie, j’étais vraiment très triste. J’étais seule et je me demandais pourquoi j’étais sur cette terre », précise-t-elle, et de poursuivre, « Je n’avais pas réalisé que tout ce que je devais faire, c’était parler à Dieu. Maintenant, tout ce qui est bon ou mauvais dans ma vie, je sais que Allah m’écoute et répond à mes prières », explique-t-elle, avant de revenir sur les raisons de sa conversion dont les origines remontent à une dizaine d’années maintenant, alors qu’elle se trouvait chez son amie Sousou, « Quand j’ai prié avec elle et quand je me suis couchée sur le ventre et je me suis sentie connectée avec Dieu », se souvient celle qui assure que sa lecture du Coran a été « une révélation » qui l’a « intimement convaincue que Dieu existait ». « Plus je lisais, plus j’étais convaincue. Jusque-là, je croyais en un Dieu mais j’étais chrétienne dans mon cœur, ou plutôt je ne savais pas ce que j’étais exactement, si ce n’est triste », explique-t-elle.

Si la chanteuse se sent immédiatement apaisée suite à sa conversion, elle ne l’annonce pas immédiatement à ses fans. Ces derniers le découvriront dans une série de photos publiées par Paris Match, « Ça a été un gros choc pour les Français, ils me voyaient comme chanteuse et du jour au lendemain ils m’ont vue avec le voile. Les paparazzis venaient me prendre en photo à la sortie de la mosquée. Les gens se disaient: “Comment est-ce possible?“. C’était impensable pour eux », se souvient l’interprète de « Jeune demoiselle ». « Je n’avais pas parlé de ça aux médias parce que je ne savais pas quoi dire, c’était juste la foi et donc très dur à expliquer », indique-t-elle aujourd’hui.
Désormais installée en Arabie saoudite avec son mari et ses enfants, Diam’s ne regrette en rien sa vie d’avant et réaffirme même que « l’argent, le succès, le pouvoir ne l’ont pas rendue heureuse ».

source:https://www.benintimes.info/life-style/diams-revient-sur-sa-conversion-a-lislam-ca-a-ete-un-grand-choc-pour-les-francais/?utm_source=firebase&utm_medium=firebase&utm_term=webpush&utm_content=webpush&utm_campaign=webpush

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here