Grand dialogue national : Voici ce que dit le Porte-parole de Cabral Libii sur la main mise du RDPC

0

Le premier ministre a repris les consultations ce lundi 23 septembre avec les délégations régionales et municipales conduites par les Gouverneurs des Régions. À la suite des gouverneurs, l’on remarque la main mise des fonctionnaires et élus du RDPC constituant les délégations régionales du Centre, littoral et du Sud. Dans une publication sur les réseaux sociaux ce lundi, le Porte-parole de Cabral Libii exprime son désarroi et parle de problème de légitimité. Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte d’Anne Feconde Biloa.

UNE AMORCE TRES PREOCCUPANTE DU GRAND DIALOGUE NATIONAL

Si ces personnalités sont désignées pour représenter le RDPC au cours des articulations du grand dialogue national, ça fait du sens, c’est le parti qui choisit librement ses représentants.

Mais si elles ont été choisies pour représenter les régions du Cameroun c’est à dire pour parler au nom des populations de ces régions, il va se poser un sérieux problème de légitimité quand on sait la considération médiocre qu’ont les populations des élitesdu parti au pouvoir.

Qu’est-ce que ça leur coûterait de se mettre en retrait pendant un petit moment pour une cause aussi grave, afin de privilégier l’intérêt supérieur de la Nation ? Ces élites pour la plupart notoirement impopulaires, qui jouissent de toutes les gloires, de tous les honneurs et de tous les privilèges depuis des décennies perdraient quoi à ne pas se faire remarquer cette fois pour aider à sauver le pays, y compris le mandat de leur propre patron le président Paul BIYA ? Cette obsession de se mettre en avant sur tous les coups tient à quoi lorsque la cohésion sociale est si gravement menacée dans notre pays ?

Il est encore de temps de réajuster ces listes et de mettre en avant des représentants jouissant tout au moins d’une présomption de neutralité. Les organisations de la société civile, des jeunes, des femmes, le clergé toutes religions confondues, les représentants des couches sociales modestes, les autorités traditionnelles, devraient être les seuls à figurer sur ces listes.

Elles doivent être revues immédiatement de peur que les messagers constituent un point bloquant, quels que soient les contenues de leurs messages respectifs.

L’heure est grave, la situation est délicate, la vertu que doivent rechercher ceux qui coordonnent les opérations liées au GDN est au-delà de tout la sagesse.

Au regard de ces listes, cette vertu ne transparait pas beaucoup.

source:https://www.lebledparle.com/actu/politique/1109422-grand-dialogue-national-le-porte-parole-de-cabral-libii-denonce-la-main-mise-du-rdpc

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here