La construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale, d’une valeur de 54,5 milliards de FCFA, commence d’ici le 31 juillet

0

Les travaux de construction sur le site qui devrait accueillir le nouvel édifice de l’Assemblée nationale du Cameroun débuteront d’ici la fin du mois, a déclaré le vice-président des chambres législatives, l’honorable Theodore Datouo.

L’honorable Theodore Datouo, président du comité de suivi chargé de la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale, en a fait l’annonce le 11 juillet lors d’une conférence de presse à Yaoundé. Le projet qui coûtera plus de 54,5 milliards de FCFA sera financé par le gouvernement chinois.

Le 18 avril 2019, le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT), Alamine Ousman Mey, et le responsable politique et le chargé d’affaires de l’ambassade de Chine à Yaoundé ont signé la convention de don.

Le nouvel édifice couvrira une superficie de 57 500 mètres carrés, selon le ministre Alamine Ousamane Mey. Il comprendra un bloc principal, un hémicycle et des structures auxiliaires.

S’exprimant après la rencontre avec le diplomate chinois, Ousmane Mey a déclaré : “C’est une bourse venant d’un ami, un ami de longue date, le supporter du Cameroun.”

À propos de l’infrastructure, le ministre l’a souligné : “Ce sera un symbole de notre société. Cela va changer le look de notre ville de Yaoundé. Cela donnera à nos parlementaires l’environnement adéquat, approprié et confortable pour leur travail visant à façonner l’avenir de notre nation, à faire de notre pays une économie qui est une économie émergente”.

Le diplomate chinois, pour sa part, a décrit le projet comme “un symbole de l’amitié entre le Cameroun et la Chine”, ajoutant que le projet démarrera le plus tôt possible.

Les relations sino-camerounaises sont apparemment à leur meilleur, le pays du président Xi Jinping étant impliqué dans plusieurs projets de construction dans le pays du président Biya.

Mais les critiques disent que la Chine est très “rusée” et exploite les ressources naturelles du Cameroun à un rythme alarmant que les soi-disant subventions ne pourront jamais compenser.

La Chine a également construit une structure similaire pour l’Union africaine à Addis-Abeba et on a découvert par la suite que des dispositifs de communication étaient implantés dans le bâtiment utilisé pour espionner les événements au siège de l’UA.

source:https://actucameroun.com/2019/07/13/la-construction-du-nouveau-siege-de-lassemblee-nationale-dune-valeur-de-545-milliards-de-fcfa-commence-dici-le-31-juillet/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here