L’audit et le remboursement des dettes exigés comme préalable à la relance de la plus grande coopérative agricole du Cameroun ont été ignoré par le ministre de le Minader.

C’est la fin d’un épilogue à l’Union centrale des sociétés agricoles de l’Ouest (Uccao), et éventuellement dans le cercle des chefs traditionnels membre de la plus grande coopérative du Cameroun. Au terme de l’Assemblée générale élective qui s’est déroulée le 17 décembre 2020, Sa Majesté Nguefack Placide a été porté à la tête de cette organisation agricole. Ancien député et administrateur de la Coopérative des planteurs de la Menoua, le chef supérieur Fossong-Wentchueng sera secondé par son homologue, le chef supérieur Bamougoum, Sa Majesté Moumbe Fotso Mitterand.

L’Assemblée générale élective de l’Union des coopératives agricoles de l’Ouest a aussi procédé au renouvellement de son conseil d’administration. Onze (11) des douze membres qui siégeaient dans l’ancien conseil d’administration ont été remplacés. Outre le nouveau Pca et son adjoint, Michel Hemou, président de la Coopérative des planteurs du Haut-Nkam est le seul qui rempile dans cette instance en qualité de membre à statut régulier. En attendant la session du conseil d’administration de l’Uccao, Aurélien Tsasse, directeur général par interrim nommé par le Pca sortant, Sa Majesté Djomo Kamga Honoré reste en poste. La majorité des 60 membres de l’assemblée générale a donné quitus Fonteh Inoussa pour jouer le rôle de président du conseil de surveillance de l’Uccao. Rôle de contrôle de gestion dans lequel il a pour rapporteur Ruben Taguetchi.

La légitimité acquise par la nouvelle équipe dirigeante de l’Uccao ne dissout pas pour autant l’ambiance de polémiques et d’intrigue qui a précédé cette assemblée générale élective. Reportée et interdite à plusieurs reprises, l’assemblée générale élective ainsi que des sessions du conseil d’administration de l’Uccao reposaient sur des exigences formulées par les différentes parties en lice. Prévue en dernier lieu le 8 juillet 2020, l’assemblée générale de l’Uccao a été interdite de siège par le ministre de l’agriculture et du développement rural (Minader), Gabriel Mbaïrobe.

Deux camps se livraient une bataille sans merci pour le contrôle de l’Union des coopératives agricoles de l’Ouest. Le premier conduit par le Pca sortant, le chef supérieur Bandjoun, Sa Majesté Djomo Kamga Honoré exigeaient la production d’un audit préalable des 12 dernières années de gestion de l’Uccao. Un audit qui, selon cette faction, conditionne la restructuration et la relance de l’Uccao. A cet effet, un cabinet avait été mobilisé pour conduire l’évaluation managériale et financière de cette coopérative dont le nombre d’adhérents est estimé à 90 mille producteurs de café.

Face à l’ancien président du conseil d’administration, son vice-Pca et président du comité de gestion provisoire de la Coopérative des planteurs de la Menoua Gabriel Songfack. Soutenu par Sa Majesté Nguefack Placide, chef supérieur Fossong-Wentchueng et administrateur de la Caplame ainsi que Etienne Sontia, administrateur de la Caplame et ancien directeur par intérim de l’Uccao exigeaient le paiement d’une somme de trois milliards de Francs Cfa due par l’Uccao à la Caplame.

Contre toute attente, ces revendications prises en compte, il y a quelques temps par le ministre de l’agriculture et du développement rural, Gabriel Mbaïrobe et favorablement accueillies par les dizaines de milliers d’adhérents de l’Uccao semblent avoir été mises sous le boisseau lors de l’assemblée générale de l’Uccao. C’est que outre l’audit commandé par l’ancienne équipe dirigeante et la dette réclamée par les administrateurs de la Caplame, des sources internes à l’administration de l’Uccao invoquent l’éventualité d’une dotation de 500 millions de Francs Cfa qui devrait être débloquée par le ministère des finances pour la relance de l’Uccao. Une enveloppe concédée par le Minepat, il y a quelques années, pour la relance des activités de l’Uccao. Un pactole visiblement au centre des soubresauts que connait l’Union des coopératives agricoles de l’Ouest. Au grand dam des producteurs qui restent sur la paille.

2005 – 2020 camer.be

Source: https://www.camer.be/83753/11:1/cameroun-uccao-une-assemblee-generale-au-forcep-cameroon.html

News – CAMEROUN :: Uccao: Une assemblée générale au forcep :: CAMEROON