L’économiste Sébastien Laye, dans une tribune au « Monde », décrit notre économie comme « bilancielle », c’est-à-dire que la richesse provient plus de la valeur financière des actifs que de la production effective, engendrant bulles et krachs.

Laisser un commentaire