C’est information de notre confrère Boris Bertolt. Selon lui, il ne s’agit pas des détenus politiques mais de certains prisonniers du quartier Kosovo.

« Le premier décès est intervenu aux alentours de 1 heure du matin » a-t-il précisé.

Certaines « sources parlent d’un empoisonnement ».

Après les émeutes qui ont secoué ce centre de détention, cette situation vient s’ajouter à la longue liste des causes de l’insécurité dans laquelle se trouve les prisonniers politiques notamment ceux du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Nous y reviendrons…

source

Source: camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here