Au moins trois soldats de l’armée camerounaise sont morts dans une embuscade à Ndop. Selon nos informations, les combattants sécessionnistes ont ouvert le feu sur 10 soldats descendus de leurs véhicules pour dégager une route bloquée par ces derniers. Sept autres ont été grièvement blessés lors de l’attaque.

Un deuxième camion militaire a également été attaqué, ce qui porte le nombre de soldats blessés à 25.

Selon les mêmes sources, des patients de l’hôpital de Ndop ont été forcés de rentrer chez eux afin de céder la place aux soldats blessés lors des affrontements.

Les victimes escortaient le gouverneur Lele l’Afrique Chofor dans une série d’installations marathon de préfets, récemment nommé par Paul Biya.
Suite à ces évènements, le gouverneur a été contraint de reporter l’installation à Ndop avant de repartir à Kumbo.

source:https://www.cameroonweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/Les-s-cessionnistes-massacrent-des-militaires-Ndop-474182?gallery=1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here