Voici la grande ambition qui pourrait conduire Samuel Eto en prison

0

Pavé dans la mare ou ballon d’essai? L’ambition présidentielle qui pourrait envoyer Samuel Eto’o en prison à perpétuité est l’un des sujets qui animent les conversations depuis 24 heures au Cameroun où la production du confidentiel « La Lettre du Continent » du 28 août sur « la deuxième vie » du goleador camerounais Samuel Eto’o Fils, n’en finit pas de susciter la controverse.

La lettre du Continent qui s’intéresse dans son numéro 806 à la façon dont le Pichichi gère son temps depuis qu’il est « au chômage », évoque un entretien que l’ancien « pichichi » aurait eu un entretien avec un ex-directeur du cabinet du Gabonais Ali Bongo.

Pour ainsi dire, il se serait agi pour le footballeur qui envisage de faire carrière dans les affaires et la politique de voir dans quelle mesure il pourrait réussir en politique en Afrique.

Notre confrère qui a saisi le fin mot de l’affaire pense que Samuel Eto’o qui est un admirateur de George Weah, ancien international de football du Libéria, aujourd’hui président de ce pays d’Afrique de l’Ouest, voudrait suivre justement les pas de cet ainé, autrement dit, devenir lui aussi président de la République.

Si les ambitions présidentielle de monsieur Eto’o font partie de ses droits, il n’en demeure pas que que ce footballeur camerounais qui a assez mauvaise presse sur le plan humain (insultes grossières adressées aux journalistes, agression physique de ceux-ci, publication présumée des photos d’une ex-amante nue, ses relations compliquées avec certains footballeurs…).

A ceci, il faut ajouter son soutien bruyant et très critiqué au président Biya pendant la campagne pour la présidentielle de l’année dernière alors qu’il est connu de tous que ceux qui osent postuler à la magistrature suprême au Cameroun sous Paul Biya, dans l’optique de succéder à ce Paul Biya qui ne semble pas pressé de passer la main avant la fin du monde, sont bons pour la prison.

Marafa Hamidou Yaya, Atangana Mebara, et même Maurice Kamto, pour ne citer que ces anciens ministres en savent un rayon sur la manière dont Biya prend ombrage de la volonté des Camerounais qui lorgnent son siège en ayant des arguments solides pour le faire.

Samuel Eto’o pourrait être bien le prochain sur la liste des pensionnaires de Kondengui ou de tout autre mouroir de pénitencier du pays, car au Cameroun de Paul Biya, il est strictement interdit de faire partie de ceux qui dînent avec le… Prince et de penser que l’on peut un jour lui succéder, ce qui équivaut à un crime de lèse disciple de Machiavel. Or Eto’o ayant par exemple pour lui l’argument de la fortune financière acquise à la sueur de… ses jambes, et les supposées nombreuses illustres relations qu’il aurait à l’international, ainsi que la grosse impopularité qu’il s’est taillé en 2018 en soutenant ouvertement un régime politique qui se sait détesté, les bras armés de l’oppression politique au Cameroun pourront lui faire des misères en surfant sur tout ce qui peut contribuer à l’impopularité de l’homme et en annihilant la portée des généreux soutiens apportés par le footballeur à de nombreuses personnes dans le besoin, parfois sans avoir été directement sollicité.

Une affaire plus ou moins inventée de « complicité intellectuelle de détournement de deniers publics » avec l’ancien président de la Fécafoot, Iya Mohamed, en prison depuis de nombreuses années, pourrait faire l’affaire. Et il suffirait d’estimer le montant du « détournement » présumé à plus de 50 millions de francs Cfa pour qu’il en prenne perpète.

Source: cameroonvoice.com

source:https://news1.cameroonmagazine.com/voici-la-grande-ambition-qui-pourrait-conduire-samuel-eto-en-prison/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here