VOICI L’ENGAGEMENT DU PRÉSIDENT DE LA FECAFOOT SUR L’ORGANISATION DE LA CAN: A LIRE ABSOLUMENT

0

Alors qu’il y a du rififi au sein de la FECAFOOT et des embrouilles entre lui et la ligue professionnelle du football, le président de la Fédération camerounaise de football  Seidou Mbombo Njoya, prend les attributs du ministre des Sports, porte-parole du gouvernement, pour rassurer que le Cameroun va organiser la CAN 2021. Il assure qu’après être allé à la bonne information, il s’est rendu compte que les propos du ministre algérien ont été déformés.

« J’ai été stupéfait comme tout le monde. Mais après, je suis allé à la quête de l’information. Je pense quand-même que les propos du ministre des Sports algérien ont été probablement un tout petit peu déformés. Nous sommes sereins, il n’y a aucun doute, le Cameroun organisera la CAN 2021 comme c’est prévu », a déclaré  le président de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya.

Quelles sont donc les sources de Seidou Mbombo Njoya ? Comment sait-il que les propos du ministre des Sports algériens ont été ” probablement déformés”? Pour rappel, le ministre Raouf Bernaoui avait révélé  au micro de nos confrères Algériens Dzfoot.com : « Il a été demandé à l’Algérie de se préparer en cas de retrait de la CAN 2021 au Cameroun. Nous espérons qu’elle se fasse là-bas.  Les autorités publiques ont donné un accord à la Fédération Algérienne de Football pour se présenter au cas où le Cameroun n’y arriverait pas.  Nous avons les moyens pour l’organisation de la Coupe d’Afrique, il y a des stades prêts. Nous avons vu en Egypte ; ils ont remis à niveau leurs stades en seulement six mois. »

Le ministre algérien des Sports n’a jamais démenti avoir été contacté par la CAF qui, elle-même, n’a pas démenti l’information. C’est plutôt  le sectaire général de la fédération Algérienne de Football Mohamed Saad qui a fait a son tour une sortie pour tourner la langue.

“J’ai été un tout petit peu surpris d’apprendre que les déclarations du ministre Algérien des sports ont fait débat au Cameroun par rapport à l’organisation de la CAN 2021. Je peux vous rassurer par rapport à ça que les propos de notre ministre des sports ont été totalement déformés parce que la question elle était simple si l’Algérie a des capacités d’organiser une coupe d’Afrique des nations. Pour notre ministre et pour tous les responsables algériens la réponse est Oui, mais pas pour prendre la place du Cameroun. l’Algérie qui vient d’être sacrée championne d’Afrique souhaiterait jouer la prochaine CAN 2021 au Cameroun, un pays frère (…)Nous on encourage le Cameroun, on le soutient à fond pour l’organisation de la CAN 2021 et on souhaiterait aussi à l’avenir organiser une CAN(…) J’espère que ma déclaration va un tout petit peu calmer les esprits.”, a plaidé le secrétaire général de la Fédération Algérienne de Football au micro de la CRTV

Mais ces sorties de deux responsables des fédérations camerounaise et algérienne sont loin d’éteindre les polémiques. On se souvient que  le Cameroun devait abriter la CAN 2019 avant qu’elle ne lui soit retirée et confiée à l’Égypte. Bien avant celà, les ministres camerounais des Sports, de la Communication et porte-parole du gouvernement, ne faisaient que tambouriner que le Cameroun allait organiser cette CAN. Le président de la CAF Ahmad Ahmad et le président de la république Paul Biya, juraient que la CAN se déroulera au Cameroun. Puis…

Et finalement, c’est celle de 2021 que devait organiser la Côte d’Ivoire qui a été attribuée au Cameroun. Sauf que le Cameroun n’est toujours pas prêt. Le ministre des Sports Mouelle Ekambi, conscient des retards, ne promet rien. Paul Biya s’est tu et mendie les crédits pour achever le stade qui porte son nom. Et c’est Seidou Mbombo Njoya qui n’a pas un centime dans ses poches qui s’engage à organiser la CAN 2021!

source:https://www.coupsfrancs.com/le-president-de-la-fecafoot-prend-lengagement-dorganiser-la-can-a-la-place-de-paul-biya/’

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here