Voici pourquoi La BAS met en garde les Chefs traditionnels:

0

C’est la quintessence d’un communiqué signé par Calibri Clibro ce mercredi 17 juillet 2019, au nom de la Brigade Anti-Sardinards.

Chefs traditionnels à l’Ouest – DR

En effet, le Sultan des Bamouns, Ibrahim Mbombo Njoya a signé en début de semaine un communiqué de presse, dans lequel il appelle à la mobilisation des militants et sympathisants du RDPC à l’ouest pour dénoncer les atteintes aux institutions républicaines, discours tribales et promouvoir la cohésion et la paix.

La BAS, un groupe de camerounais de la diaspora hostile au régime de Yaoundé monte au créneau et « dénonce cet appel, haineux et masqué des calculs politiques dans le but de culpabiliser le peuple Bamiléké déjà discriminé et que nous savons toujours engager pour les luttes de libération de notre pays ».

Et comme tel, la BAS met en garde les chefs traditionnels qui vont prendre part à cette mobilisation du RDPC de ce samedi 20 juillet 2019. Les gardiens de la tradition qui seront à rencontre politique vont tout simplement entrer dans la « liste rouge » de la BAS qui appelle le peuple de l’Ouest de boycotter cette mobilisation initié par le Chef de la délégation permanente régionale de l’Ouest.

La BAS demande au Sultan Ibrahim Mbombo Njoya de dire à Paul Biya de libérer tous les prisonniers politiques, de mettre fin à la guerre dans les régions anglophones parce que urgent pour la cohésion sociale appelée de tout vœux par les camerounais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here